Retour au contenu
mars 13

La technologie au secours des animaux victimes du braconnage


En Indonésie, la nouvelle technologie est en plein essors dans la protection des animaux victimes du braconnage

En Indonésie, la nouvelle technologie est en plein essor dans la protection des animaux victimes du braconnage

Dans le monde, le commerce illicite d'espèces menacées est estimé à 18 milliards d'euros. L'Indonésie n'est pas en reste, elle dont la biodiversité est l'une des plus riche de la planète, est une des proies favorites des braconniers.

Si les braconniers utilisent des moyens toujours plus sophistiqués pour réaliser leurs méfaits, les défenseurs des animaux jouent à leur tour de leurs atouts : la nouvelle technologie. Pour démanteler les réseaux de trafiquants, ils utilisent désormais des stratagèmes utilisés au départ pour lutter contre les trafiquants de drogue ou le crime organisé.

Les code-barres ADN permettent de reconnaître rapidement les espèces. Dans la même optique, une application nommée WildScan permet aux agents d'identifier rapidement si l'animal appartient à une espèce protégée ou non. La médecine légale numérique sert à traquer les trafiquants à partir des saisies. Et enfin, les drones sont utilisés pour suivre les animaux menacés en toute discrétion pour les protéger eux, ainsi que leur milieu.

Si la protection animale high-tech permet d'établir les routes des trafiquants et d'extraire les données d'appareils électroniques des suspects, les lois pour la protection de la faune et de la flore en Indonésie et les effectifs qui leur sont dédiés ne sont pas suffisants. Ainsi, les poursuites sont encore trop rares, et sans l'appui du gouvernement, même les technologies les plus sophistiquées ne pourront rien contre le braconnage.

 

Source : Sciences et Avenir

Articles similaires

suivi animal

Actualité / Tutoriels / Forums / Généalogie / Fiche d'identité