mars 27

La ségrégation chez les chiens des refuges

Mardi 27 mars 2018, 10:04 Caroline
Les chiens des refuges sont victimes d'une forme de ségrégation, pourtant chaque être vivant mérite de vivre heureux

Les chiens des refuges sont victimes d'une forme de ségrégation, pourtant chaque être vivant mérite de vivre heureux

Les animaux des refuges se voient traités différemment selon leur race, leur âge, ou leur état de santé. Non pas par ceux qui travaillent dans ces refuges, mais par ceux qui viennent y adopter un animal. 

Les chiens les moins adoptés sont les molosses. La directrice du refuge 30 Millions d'Amis de la Tuilerie en Seine et Marne remarque que ces chiens "font peur" aux futurs adoptants. Ceux qui sont tout de même enclins à adopter ces chiens délaissés finissent par abandonner cette idée d'adoption en voyant les démarches administratives requises pour une telle adoption. De même les chiens de sécurité, dressés à l'attaque sont laissés de côté puisque certains n'ont qu'un seul maître de référence et seront donc plus difficilement introduit dans une vie de couple ou avec de famille.

Les chiens âgés ne sont pas non plus les favoris des futurs adoptants. En effet, lorsqu'on adopte, on espère partager un maximum de temps avec son compagnon, et le voir grandir idéalement. Depuis 2010, grâce à l'opération Doyens, les frais vétérinaires sont remboursés jusqu'à 600€ pour les chiens adoptés âgés de plus de 10 ans. Les chiens qui ont des soucis de santé sont également mis de côté pour s'éviter des frais importants suivant l'adoption, pourtant, certains refuges prennent en charge ces frais.

Que la race, l'âge ou l'état de santé d'un chien de refuge vous fasse peur, sachez qu'il sera plus heureux d'avoir une famille qui l'aime, et vous rendra cet amour. n'hésitez donc plus à vous pencher vers ces animaux qui finissent par passer plusieurs années dans un refuge.

 

Source : 30 Millions d'Amis

Articles similaires