Retour au contenu
févr. 8

La planète colonisée par l'écrevisse


  • Jeudi 8 février 2018, 19:49
  • Julia
L'écrevisse marbrée, l'envahisseuse reine du clonage

L'écrevisse marbrée, l'envahisseuse reine du clonage

Cela ressemble au scénario d'un mauvais film d'épouvante : une écrevisse s'échappe de son milieu - ici, en Allemagne -  et prépare discrètement son invasion.

Cette espèce d'écrevisse, la Procambrus Virginalis ou écrevisse marbrée, est en effet capable de se cloner par parthénogénèse, c'est à dire sans avoir besoin d'un mâle pour se reproduire (cf :  une femelle requin zèbre part de Paris pour se reproduire) et de donner naissance uniquement à des filles uniquement, ce qui permet à la population de cette espèce d'exploser littéralement et de commencer à poser de sérieux problèmes dans les écosystèmes qu'elle envahit. L'espèce a déjà été interdite en Union européenne et dans certaines régions des Etats-Unis mais elle continue de faire des ravages dans certains pays, notamment à Madagascar, où elle représente une bonne ressource alimentaire pour d'autres espèces. Cependant, cela risque de ne pas durer : Des études reconnues et nombreuses ont démontré que les espèces utilisant la parthénogénèse étaient aussi fragilisées et ne duraient pas longtemps sur terre. Si par exemple un agent pathogène tel qu'un virus évoluait de façon favorable pour pouvoir attaquer un de ces clones, il pourrait de ce fait décimer très rapidement une population. Abraham Tucker, biologiste à l'université Southern Arkansas, indique que l'asexualité animale est une stratégie fantastique... Mais à court terme. 

Articles similaires

suivi animal

Actualité / Tutoriels / Forums / Généalogie / Fiche d'identité