Retour au contenu
févr. 1

La crue bénéfique pour la biodiversité


  • Jeudi 1 février 2018, 18:35
  • Julia
Certaines espèces animales n'en seraient pas lésées, au contraire

Certaines espèces animales n'en seraient pas lésées, au contraire

Si la crue abîme les infrastructures et les habitations des hommes, certains animaux y trouvent tout de même leur compte. Grégoire Lois, naturaliste à l'Agence pour la biodiversité d'Ile-de-France, nous explique que si la crue de la Seine, en janvier, a fait par exemple sortir les rats de leurs terriers inondés, elle permettra surtout de repeupler de végétations les bords du fleuve l'année suivante. Elle pourrait poser problème aux animaux dits "fouisseurs", comme les renards blaireaux et campagnols, qui se retrouvent avec des terriers inondés. Mais ceux-ci s'éloignent alors pour creuser un autre terrier dans une zone plus sèche et reviendront au même endroit l'année suivante. La crue devient également très bénéfique à certaines espèces de poissons, telles que le brochet, qui profite de l'inondation pour y pondre ses œufs car cela fait partie de son cycle de vie. Grégoire explique également qu'il n'y aucune inquiétude à avoir concernant les grenouilles et les crapauds, qui pourraient se retrouver piégés par la montée des eaux : en effet, ceux-ci ont déjà commencé à migrer il y a quelques semaines pour la période prénuptiale et la ponte de leurs œufs, ils reviendront au printemps. Une histoire de coévolution des espèces, donc... Il semblerait qu'une fois encore nos amis les animaux s'adaptent mieux que l'humain aux aléas, de plus en plus fréquents, de Dame nature. 

Source :  Science et avenir 

Articles similaires

suivi animal

Actualité / Tutoriels / Forums / Généalogie / Fiche d'identité