janv. 3

La chasse à courre a ses alternatives

Mercredi 3 janvier 2018, 15:25 Caroline
Traditionnellement meurtrière, la chasse à courre trouve des alternatives dans les pays qui l'ont abolie

Traditionnellement meurtrière, la chasse à courre trouve des alternatives dans les pays qui l'ont abolie

La vènerie, ou chasse à courre est une tradition ancienne en France. Cette technique de chasse consistant à poursuivre le gibier avec une meute de chiens existe depuis deux millénaires, mais elle est devenu une activité de noblesse sous le règne de François 1er en France.

Cette chasse provoque un stress important chez l'animal (lièvre, renard, cerf, chevreuil, ou sanglier) pourchassé par la meute de chiens. Si l'animal peut réussir à s'échapper, il se fait parfois capturer et tuer par les chiens ou par arme blanche par les vèneurs qui les suivent à cheval.

Pourtant, l'Allemagne a déjà aboli cette pratique en 1936 pour la remplacer par un sport qui mêle tradition et bien-être animal : la Schleppjagd. Elle consiste en la chasse d'un leurre qui va remplacer l'animal imprégné d'odeur de gibier. De même pour le Drag Hunting qui consiste à suivre une odeur artificielle en Grande-Bretagne où la chasse à courre est interdite depuis 2005. La France pourrait donc passer à ce même type de sport qui réconciliera les adeptes de vènerie et les défenseurs des animaux. Une pétition lancée par la Fondation 30 Millions d'Amis pour mettre fin à cette pratique tourne et a déjà récolté plus de 120 000 signatures.

 

Source : 30Millionsd'Amis

Articles similaires