févr. 23

Jugé pour sévices sur sa petite chienne

Vendredi 23 février 2018, 11:58 Julie
Aujourd'hui se déroulait le procès d'un homme ayant maltraité son épagneul

Aujourd'hui se déroulait le procès d'un homme ayant maltraité son épagneul

Le 4 février 2017, près de l'arrêt de tramway Vincent-Gâche à Nantes, un homme de 60 ans a été surpris par la brigade canine en train de maltraiter sa petite chienne. En effet, il tenait Teky, une croisée épagneul, à bout de laisse et la rouait de coups de pieds, sans aucun ménagement. Tout cela, avant de la trainer derrière son vélo, en pleine rue, devant de nombreux témoins. La chienne avait immédiatement été prise en charge et placée sous morphine par la SPA, pour être ensuite placée en famille d'accueil.

C'est aujourd'hui, à 8h30, que le procès de ce bourreau a eu lieu. L'association One voice qui avait porté plainte pour actes de cruauté envers un animal domestique était présente au procès en tant que partie civile et est également intervenue au nom de la SPA44, qui avait pris en charge Teky. Procès qui a été retranscris en direct sur le profil twitter de cette même association.

L'homme a été condamné à 2 mois de prison avec sursis, interdiction de posséder un animal pendant 5 ans et devra verser une amende de 1000 euros à One Voice et à la SPA.

Source : France bleu

 

 

Articles similaires