juil. 1

Ile de Ré : Retour à la mer de six tortues échouées

Dimanche 1 juillet 2018, 19:27 Julie
Après des mois de soins, ces tortues retrouvent enfin leur liberté

Après des mois de soins, ces tortues retrouvent enfin leur liberté

L'Aquarium de la Rochelle recueille toutes les tortues échouées sur les façades de l'Atlantique et de la Manche, afin de les soigner avant de les relâcher dans la mer. Centre d’études et de préservation des espèces marines, il organise depuis 2009 une remise à l'eau publique des animaux soignés, pour sensibiliser à la fragilité du milieu marin.

Ce vendredi 29 juin 2018 au matin, l'aquarium a organisé, sur une plage de l'île de Ré le retour à la mer de six tortues Caouannes, après des mois de soins. Eléonore Meheust, chargée de mission au centre d’étude et de soins de l’Aquarium explique que ces animaux devraient être sur les côtes tropicales mais les cyclones de l’automne dernier ont perturbé leurs migrations. Ils ont malgré tout une très belle taille :

"En moyenne sur 30 ans d’expérience de l’Aquarium, la longueur de la carapace est de 25 centimètres alors que cette année c’est la taille de la plus petite. Et le poids, habituellement de 1 à 10 kilos, est aussi bien supérieur puisque la plupart pèsent plus de 15 kilos".

Ambre Benier, la directrice de l'aquarium souhaite sensibiliser la population en détaillant les causes des échouages, et en profite pour faire passer un message sur la nocivité du plastique, selon elle, les tortues "sont victimes de nos déchets". Les autopsies pratiquées par le centre montrent que les sacs plastiques sont une cause importante de mortalité (Cf. : Une tortue verte décède après avoir ingéré du plastique en Thaïlande) (Cf. : Les tortues de plus en plus victimes du plastique).

Des balises ont été installées sur leurs carapaces pour suivre leurs déplacements dans les prochains mois et leurs pérégrinations seront mises en ligne pour le public, sur le site de l’Aquarium. Les tortues ont aussi été pucées afin d'assurer un suivi si, par malheur, elles s’échouent encore, ailleurs dans le monde. Eléonore Meheust explique : 

"On connaît mal leur période juvénile. On ne sait pas très bien ce qui dirige leurs trajets par exemple".

La tortue Caouanne vit entre 60 et 70 ans et la suivre pour comprendre ses migrations et des comportements sur l'ensemble de sa vie est donc extrêmement long et complexe. 

 

 

Référence

Provenzano, E., (2018). Charente-Maritime: Des tortues échouées retournent à la mer après des mois de soins. Repéré sur 20 minutes.

Articles similaires