mai 14

Il reste 10 ans pour agir en faveur de la planète !

Mardi 14 mai 2019, 19:24 Laurent
Le 23 avril dernier l'ONU annonçait l'extinction imminente de 1 million d'espèces

Le 23 avril dernier, l'ONU annonçait l'extinction imminente de 1 million d'espèces

L'actualité fut lourdement chargée ces dernières semaines. D'un côté, les gilets jaunes qui poursuivent leur mouvement. De l'autre, la cathédrale de Paris réduite en fumée (sans mauvais jeux de mots) et les jeunes qui plaident depuis mi-décembre pour que les politiques développent enfin une loi climat plus forte. Mais aussi l’arctique condamné (Cf. L’Arctique est désormais condamné) et tout récemment la disparition de la seconde colonie de manchots empereurs... A cela s'ajoute de nombreuses autres manifestations climatiques très inquiétantes... De quoi imaginer un scénario apocalyptique comme le film 2012.

Les activités nocives de l'Homme ont indubitablement rendu notre Terre gravement malade et épuisée, puisque chaque année les ressources que nous offre notre planète s'amoindrissent et ce, de plus en plus vite. C'est ce que nous appelons vivre à crédit. 

Mardi dernier, l'ONU venait de publier un rapport sur l'état de la biodiversité globale et selon les experts, sur les 8 millions d'êtres vivants que compte notre planète, plus d'1 millions d'entre eux sont voués à l'extinction dans les prochaines décennies si nous ne changeons pas radicalement de trajectoire. 

Le WWF nous avait gentiment accordé une interview (Cf. Le WWF répond à nos questions !) invitant la population à prendre conscience de la situation ainsi que d'opter pour des moyens de locomotions plus responsables, de privilégier les circuits courts et de réduire notre consommation de viande. 

Depuis 1970, nous avons donc perdu plus de 60 % des animaux sauvages et des végétaux. Selon les 150 experts de 50 pays, auteurs du document, les principaux fléaux de cet effondrement sans précédent sont : le changement climatique, la pollution, l'utilisation des terres avec l'agriculture intensive ou encore l'exploitation directe des ressources comme la pêche. 

Concernant le milieu marin, il est aussi gravement perturbé. 

Si l'ensemble de l'humanité ne change pas d'ici ces dix prochaines années, nous nous dirigeons tout simplement vers notre propre extinction. 

Les spécialistes tiennent donc à souligner que nous dépendons de la nature et que nous avons tendance à l'oublier...

Référence

Serais, J., Wadel, J., (23/04/2019). Jusqu'à 1 million d'espèces sont menacées d'extinction. Repéré sur RTL.

Articles similaires