avr. 14

Hausse du cannibalisme chez les ours polaires de Russie : les scientifiques s'inquiètent

Mardi 14 avril 2020, 17:15 Connor
Des ours blancs dévorant leurs semblables ont été observés au nord de la Russie et la cause principale serait le réchauffement climatique.

Des ours blancs dévorant leurs semblables ont été observés au nord de la Russie et la cause principale serait le réchauffement climatique.

Le nord de la Russie est très touché par le réchauffement climatique, entraînant la réduction de la taille des glaciers de 40% ces 25 dernières années. De plus, l'activité humaine est très présente dans cette région. Ces deux phénomènes ont pour conséquence la réduction du territoire de chasse des ours polaires : ils peinent à trouver des proies. Auparavant, les ours blancs étaient très peu touchés par le cannibalisme. Cependant, leurs conditions de vie contraignent certains de ces mammifères à se nourrir de leurs semblables.

Cette hausse du cannibalisme chez les ours blancs provoque l'inquiétude des scientifiques russes, notamment celle d'Ilia Mordvintsev, scientifique expert des ours polaires de l'Institut de l'écologie et de l'évolution Severtsov de Moscou, qui redoute que ce phénomène ne s'accentue. 

« Des cas de cannibalisme parmi les ours blancs sont avérés depuis longtemps. Mais alors qu'ils étaient auparavant rarement constatés, ils le sont maintenant assez souvent, ce qui nous inquiète. »

Références

AFP, RelaxNews, (28/02/2020). Les ours polaires s’entre-dévorent pour survivre dans l'Arctique russe. Repéré sur Futura-sciences.
La rédaction de LCI, (28/02/2020). Le réchauffement climatique pousse les ours blancs de l'Arctique russe au cannibalisme. Repéré sur LCI.
Lambert, M., (28/12/2018). Les images chocs d’un ours polaire dévorant un ourson. Repéré sur Maxisciences.

Articles similaires