Retour au contenu
janv. 7

[Focus] Le panda, symbole de paix et espèce prioritaire


  • Dimanche 7 janvier 2018, 16:33
  • Julia
L'effet panda

L'effet panda

Véritable emblème, le panda est devenu un symbole global de la lutte contre la disparition des espèces. Le panda géant est quasiment toujours représenté en train de manger paisiblement du bambou, ce qui contribue à son image d'innocence. En effet, bien que classé parmi les carnivores, cet animal se nourrit de végétaux.

Principalement de couleur blanche avec les oreilles, les pattes et le contour des yeux noirs, son pelage épais le protège du froid des régions de haute altitude où il vit. Autrefois relativement facile à observer, ce n'est plus le cas aujourd'hui car son habitat est maintenant réduit à environ 20 parcelles de forêts des zones montagneuses des provinces de Sichuan, Shaanxi et Gansu (Chine). En cause, l'essor démographique (l'augmentation des populations) et la progression des activités humaines.

L'effet panda

PARADOXE

Classé dans l’ordre des Carnivores, le panda dispose d’un système digestif capable de digérer de la viande. Cependant, son régime alimentaire est constitué à 99 % de végétaux, quasi uniquement de bambous. Il peut en ingurgiter jusqu’à 20 kg par jour et passe près de 14 heures à les mâcher en raison de sa faible capacité à assimiler la cellulose (privé de « cæcum », contrairement à d'autres ursidés, il ne peut en digérer que 17 %).

ESPÈCE EN SURSIS

Depuis une dizaine d’années, les effectifs du panda géant augmentent très légèrement. Pourtant, il demeure l’une des espèces les plus menacées au monde. Son habitat continue à rétrécir, en raison notamment de l’expansion des zones agricoles et de projets d’aménagement qui rognent chaque jour un peu plus les parcelles de forêts de bambous restantes…

CHASSE ET TOURISME 

 Le braconnage de l’espèce, demeure une réalité, même si la chasse de l’animal pour sa fourrure a diminué en raison de lois très strictes et de la prise de conscience du statut d’espèce protégée du panda. Les pandas se blessent ou meurent aussi accidentellement à cause de pièges destinés à d'autres animaux, tels que les cerfs ou les ours noirs. 

CHANGEMENT CLIMATIQUE 

Le déclin annoncé de certaines espèces de bambous, dû à leur cycle de vie particulier (le bambou ne fleurit que tous les 15 à 120 ans selon les espèces) ainsi qu'une nouvelle répartition géographique risquent d’affecter la disponibilité de la nourriture. Le panda géant aura plus de difficultés à trouver de quoi s’alimenter, le bambou étant probablement très réparti dans une partie de son pays d'origine alors que dans une autre non. 

QUE FAIT L'HOMME POUR LES PANDAS ? 

Le WWF est l'organisation la plus connue dans le domaine, elle a d'ailleurs fait du panda son symbole et logo. WWF travaille à la conservation des pandas géants depuis 1980, et fut le premier organisme de conservation à aller travailler en Chine, sur invitation du gouvernement chinois. À l’heure actuelle, leur travail se concentre dans les montagnes du Minshan dans les provinces du Sichuan et du Gansu, ainsi que dans les montagnes du Qinling dans la province du Shaanxi. C'est une victoire pour les pandas : la surface de leur habitat naturel est en augmentation, grâce à la création de nouvelles réserves. Certaines menaces à la survie du panda, comme le braconnage et l’exploitation forestière illégale, ont été fortement diminuées.  

LE PANDA EN CHIFFRES : 17 % 

17 %, c'est le pourcentage d'augmentation de la population de pandas depuis 1980. C'est peu, mais aujourd’hui, ils sont 1 864 dans le monde grâce aux efforts de conservation. Dans les années 2000, ils étaient 1600 environ. Le panda géant vient d'être déclassé en tant qu’espèce "en danger" pour rejoindre les espèces dites "vulnérables" sur la liste mondiale des espèces menacées d'extinction. 

Articles similaires

suivi animal

Actualité / Tutoriels / Forums / Généalogie / Fiche d'identité