janv. 24

Fin des tirs de nuit contre les renards mosellans

Mercredi 24 janvier 2018, 10:17 Caroline
Depuis 2016, les renards qualifiés de nuisibles étaient victimes des tirs de nuit autorisés en Moselle

Depuis 2016, les renards qualifiés de nuisibles étaient victimes des tirs de nuit autorisés en Moselle

Accusé de disséminer la maladie parasitaire (échinococcose alvéolaire) et de tuer le petit gibier de la Moselle, le renard a été déclaré espèce nuisible par le préfet de Moselle en 2016. Les tirs de nuit sont donc autorisés dans 170 communes du département pour chasser l'animal.

Le renard est souvent victime de sa réputation de voleur de poules, tueur de gibier, transmetteur de maladie. Ainsi, 500 000 spécimens sont tués chaque année par l'Homme. Le tribunal administratif de Strasbourg a rejeté les arguments utilisés par le préfet dans son arrêté puisque l'animal peut officiellement déjà être suffisamment chassé par des pièges et des tirs de jours. Les tirs de nuit, eux, n'ont jamais prouvé qu'ils permettaient de réduire efficacement la transmission de l'échinococcose alvéolaire. Quant au gibier :

"Il n'est pas démontré que la population de ces espèces sauvages serait menacée par la présence de l'espèce renard"

Chaque être vivant a sa place sur Terre, et le renard, quoique peu apprécié des éleveurs de poules et de petit gibier, permet de lutter contre la maladie de Lyme en se nourrissant des mulots et campagnols qui la transmettent par leurs tiques. De la même manière, il protège les cultures des rongeurs qu'il chasse, évitant à son propriétaire d'avoir recours aux rodenticides qui, en plus de tuer les rongeurs, tuent leurs divers prédateurs.

 

Source : Sciences et Avenir

Articles similaires