janv. 16

Fin de l'élevage d'animaux à fourrure en Norvège

Mardi 16 janvier 2018, 09:43 Caroline
La Norvège signe la fin de l'élevage d'animaux à fourrure d'ici 2025

La Norvège signe la fin de l'élevage d'animaux à fourrure d'ici 2025

Le gouvernement minoritaire de droite norvégien a ouvert ses portes le dimanche 14 janvier 2018 au Parti Libéral qui défend la cause animale et souhaite apporter un programme vert. Une décision concernant l'interdiction de la production de fourrure d'ici 2025 par démantèlement progressif des fermes d'élevage a donc été prise par le gouvernement. Cette décision n'a pas encore été votée par le Parlement norvégien mais déjà sept formations politiques sur les neufs du pays se sont déjà prononcées en faveur de cette interdiction.

Ainsi, d'ici 2025, pas loin de 250 fermes qui exploitent 610 000 visons et 150 000 renards pour un chiffre d'affaire de 36 à 52 millions d'euros, devront être démantelées. Si Guri Wormdahl, de l'association norvégienne des éleveurs de fourrure défend cette production par le fait qu'elle respecte des règles strictes en matière de bien-être animal, l'institut vétérinaire norvégien et l'association vétérinaire norvégienne dénoncent les conditions misérables dans lesquelles sont élevées les animaux.

68% des norvégiens se disent opposés à l'élevage d'animaux à fourrure, et le marché repose à 99% sur les exportations en Chine ou Russie. Au vue de la pression des défenseurs des animaux et de l'attente de la société, la Norvège rejoindra le Royaume-Uni, l'Autriche, les Pays-Bas, l'Allemagne et la République Tchèque dans cette décision d'abolir les fermes à fourrure.

 

Source : LeMonde

Articles similaires