janv. 12

Fin de la mort lente par ébullition pour les homards en Suisse

Vendredi 12 janvier 2018, 15:15 Caroline
La mise en place d'une loi relative à la protection des animaux va mettre fin au calvaire de l'ébullition des homards en Suisse

La mise en place d'une loi relative à la protection des animaux va mettre fin au calvaire de l'ébullition des homards en Suisse

Le gouvernement Suisse a décidé mercredi 10 janvier qu'à compter du 1er mars : "La pratique consistant à plonger les homards vivants dans l'eau bouillante, commune dans les restaurants, ne sera plus autorisée" et que ces homards "devront désormais être étourdis avant d'être mis à mort".

En effet, lorsque vous commander un homard dans un restaurant, vous ordonnez la mise à mort considérée comme cruelle du crustacé qui se prépare à être ébouillanté vif. Alors que le cuisinier reçoit votre commande, il plonge le homard dans l'eau bouillante tandis que ce dernier se débat dans l'eau, cognant les parois de la casserole dans l'agonie. Cette mise à mort a été critiquée fortement par les défenseurs de la cause animal puisque les homards comme d'autres crustacés possèdent des systèmes nerveux complexes et peuvent ressentir la douleur.

Le gouvernement demande à ce que les crustacés soient transportés de manière à imiter leur environnement naturel et non plus sur de la glace ou eau glacée, sans nourriture et dans des espaces étroits. Il exige également qu'ils soient mis à mort avant d'être plongés dans l'eau par via des chocs électriques ou la destruction mécanique du cerveau.

 

Source : LeMonde

Articles similaires