août 2

Faits surprenants à savoir absolument sur la girafe

Vendredi 2 août 2019, 18:31 Laurent
Créature majestueuse et élégante, la girafe connait un recul de sa démographie très inquiétant, pourtant,  elle mériterait tout autant de l'attention...

Créature majestueuse et élégante, la girafe connait un recul de sa démographie très inquiétant. Pourtant, elle mériterait beaucoup plus d'attention...

Qu’on se le dise et qu'on regarde la vérité en face : la girafe n’est pas assez mise en avant ! Pourtant, elle mériterait qu’on lui accorde beaucoup plus d’importance. Aberrant quand on connait sa situation très inquiétante et que sa population décline rapidement. Pourtant emblématique au sein de la savane, elle ne dispose pas d’une législature pouvant l’encadrer et assurer sa protection. Chez ZoOrigin, nous avons décidé de dresser une liste non exhaustive de ses capacités extraordinaires et de changer la donne, en permettant un autre regard sur cet animal fantastique. 

  • Son ancêtre était similaire à une antilope : en effet, avant d’évoluer vers l’animal que l’on connait aujourd’hui, celle-ci était une antilope de plus de trois mètres de haut qui arpentait les forêts asiatiques et européennes il y a 30 et 50 millions d’années. À ce jour, sa proximité se situe avec celle de l’okapi.
  • Elle n’a pas besoin de s’hydrater tous les jours : et oui, malgré son long cou, il lui est très difficile de boire au sol. Afin d’y arriver, elle est obligée d’écarter ou de plier ses pattes. Cette position la rend cependant vulnérable, c’est pourquoi pour s’abreuver efficacement, elle grignote les plantes à proximité, lui permettant alors de s’hydrater.
  • Ses taches ne font pas office de camouflage : celles-ci lui servent en fait à réguler sa température et chacune d’elles renferment de nombreux vaisseaux sanguins, libérant la chaleur du corps. Mais, ce n’est pas tout ! Chaque individu possède un pelage unique, il s’agit de son empreinte digitale.
  • La mise bas d’un girafon (ou girafeau) se passe debout : dès sa naissance, il fait une chute de deux mètres de haut. De plus, il est déjà conditionné pour gambader l’heure suivant sa naissance.
  • Sa langue peut atteindre 50 cm et devenir bleutée ou pencher vers le noir : grâce à sa langue, elle est capable d’atteindre les différents niveaux de son arbre préféré qui est l’acacia et de brouter aisément ses feuilles. Pourtant, ce dernier est pourvu d’épines. Mais sa langue dispose de propriétés antiseptiques la protégeant des épines. Et si la langue apparaît bleue ou noire, il s’agit d’une exposition prolongée au soleil.
  • Elle ne sait pas bâiller. 

Envie d'en savoir plus ? Découvrez le focus lui étant dédié : [Focus] La girafe, une grâce fascinante. 

Référence

La rédaction, (23/12/2016). Cinq choses que vous ne saviez pas sur la girafe. Repéré sur Géo.

Articles similaires