avr. 7

En Inde, la cohabitation entre les hommes et les singes devient difficile

Samedi 7 avril 2018, 20:32 Julie
Le macaque rhésus prolifère en Asie du sud

Le macaque rhésus prolifère en Asie du sud

En Inde, les singes sont des animaux très respectés, malgré cela, leur prolifération devient dangereuse pour les habitants. L’empiétement des zones urbaines sur leur habitat naturel force les primates à se rapprocher des villes et par la même occasion, des hommes.

Certains singes saccagent les maisons, les bureaux ou les jardins, allant même jusqu'à attaquer les habitants afin de leur voler leur nourriture. Si bien qu'en mars, l'année dernière, des écoles de la région d'Oshida (située à l'est de l'Inde) ont dû fermer leurs portes suite à certaines attaques de macaques, afin de protéger les enfants et les employés. En effet, dans le même mois, un homme a été attaqué par un singe ayant sauté d'un arbre, et a succombé à de grosses blessures à la tête.

Fait bien plus grave, dans le village de Talabasta, toujours à l'est de l'Inde, un enfant, à peine âgé de seize jours a été retrouvé mort lundi, après avoir été enlevé par un macaque rhésus. Sa mère avait donné l'alerte après avoir vu un de ces primates emmener son bébé, qui dormait paisiblement sous une moustiquaire. "Nous avons lancé une recherche avec les gardes-forestiers. Hier (dimanche), le bébé a été découvert mort dans un puits" a déclaré S.M. Baral, une sous-inspectrice du district de Cuttack. Elle a ensuite ajouté : "il n’y avait pas de marques de blessures, peut-être que le singe l’a fait tomber dans le puits". L’autopsie a montré que l’enfant avait succombé à une asphyxie causée par la noyade.

Il est évident que la cohabitation entre ces macaques et les habitants devient de plus en plus compliquée et dangereuse, mais selon les défenseurs des animaux, tant que leur habitat est menacé, la situation ne risque pas de s'améliorer.

Source : 20 minutes

 

Articles similaires