Retour au contenu
nov. 13

Des moustiques porteurs de la bactérie Wolbachia


  • Lundi 13 novembre 2017, 17:14
  • Caroline
Après la Chine et Brésil, des moustiques porteurs de la bactérie Wolbachia seront lâchés aux États-Unis

Après la Chine et Brésil, des moustiques porteurs de la bactérie Wolbachia seront lâchés aux États-Unis

La compagnie de bio-technologie, MosquitoMate, a annoncé le 3 novembre la libération de la bactérie Wolbachia pipientis dans l'environnement. Des moustiques élevés en captivité ont été infectés par la bactérie. Les scientifiques ne devront libérer que les mâles (les femelles étant celles qui piquent les humains) dans 20 États des États-Unis et à Washington DC afin qu'ils s'accouplent avec des femelles dont les œufs ne pourront pas éclore par défaillance des chromosomes paternels.

Les moustiques porteurs de la bactérie Wolbachia devraient ainsi réduire la population de moustiques-tigres (Aedes albopictus), porteurs de maladies telles que la dengue ou le zika, sans utiliser de produits chimiques nocifs. La seule difficulté sera de produire assez de moustiques et de séparer les mâles des femelles. La séparation se fait manuellement et mécaniquement par reconnaissance de la taille de la larve au stade pupal (juste avant sa transformation en moustique), mais la demande sera importante.

Si l'Agence de protection de l'environnement des États-Unis (EPA) autorise ces lâchés de moustiques génétiquement modifiés dans ces 20 États, elle attend d'abord le résultat d'essais sur le terrain avant d'autoriser les lâchés dans le reste du pays. Le Brésil et la Chine, eux, ont également passé le cap des lâchés et les résultats sur les épidémies de virus transmises par les moustiques sont concluant.

 

Source : Futura Santé

Articles similaires

suivi animal

Actualité / Tutoriels / Forums / Généalogie / Fiche d'identité