févr. 24

Des conditions de vie atroces pour les visons d'élevage

Samedi 24 février 2018, 19:55 Julie
L'association L214 dénonce le calvaire des visons élevés pour leur fourrure

L'association L214 dénonce le calvaire des visons élevés pour leur fourrure

L'association L214 a décidé de frapper fort pour faire réagir la population française sur les conditions de vies des visons dans les fermes à fourrure, en publiant une vidéo choc. Le #Balancetafourrure a même été lancé sur les réseaux sociaux et a énormément fait réagir la toile.

Après une enquête réalisée en novembre 2017, dans un élevage de visons en Vendée, exclusivement élevés pour leur fourrure, l'association L214 a saisi le Procureur de la République des Sables d'Olonnes d'une plainte dénonçant les sévices subit par ses animaux ainsi que les dégâts que cela entraine sur l'environnement. Elle demande ainsi la suspension immédiate de l'élevage.

Des centaines de visons enfermés et entassés dans des cages, posées elles-mêmes sur des monticules d'excréments qui se répandent ensuite dans la nature et entrainent la pollution des sols. Ses animaux, qui sont, rappelons-le, semi-aquatiques doivent cohabiter dans un espace minuscule, ce qui entraine des automutilations et des blessures. Ils sont ensuite gazés avant d'être dépecés pour leur fourrure. Environ trente visons sont nécessaires à la confection d'un seul manteau.

10 pays européens ont déjà interdit les élevages destinés à la fourrure, alors qu'en France, aucune avancée n'a été votée en faveur des animaux élevés pour leur fourrure. L'association L214 a répertorié 10 élevages de visons en activité en France au cours de son enquête.

Un récent sondage de 30 millions d'amis a pourtant révélé que 86% des français réclament l'interdiction totale d'élevages d'animaux pour la fourrure.

Une pétition a été mise en place par l'association L214.

Source : L214

Articles similaires