Retour au contenu
déc. 14

Des chimpanzés sauvages terrassés par une épidémie


  • Jeudi 14 décembre 2017, 11:43
  • Caroline
Les chimpanzés sauvages du parc national de Kibale en Ougadan ont été victimes d'une épidémie mortelle

Les chimpanzés sauvages du parc national de Kibale en Ougadan ont été victimes d'une épidémie mortelle

En 2013, une épidémie s'est propagée chez les chimpanzés sauvages du parc national de Kibale en Ougadan. Sur les 56 chimpanzés qui y vivaient, 5 sont décédés avec pour symptomes : une toux importante et des éternuements. Les victimes de cette maladie étaient pourtant bien portant. L'une d'entre elles se nommait Betty, elle n'avait alors que 2 ans. Après la mort de Betty, les scientifiques se sont rapidement emparé de son corps avant qu'il ne se dégrade, pour réaliser une autopsie et découvrir la cause de l'épidémie.

Le responsable a donc été trouvé : il s'agit d'un virus responsable du rhume chez l'Homme, le rhinovirus C. Ce dernier est plus dangereux que les rhinovirus A et B, et infecte plus souvent les cellules du système respiratoire des enfants. Le virus se fixe sur les récepteurs cellulaires pour infiltrer les cellules. Selon la génétique du récepteur, certaines personnes peuvent donc être plus ou moins sensibles à ce virus.

Les chimpanzés, eux, auront été sensibles au virus. Outre cette sensibilité, c'est le contact avec l'Homme qui en a permi la propagation. À plusieurs occasion, les singes peuvent rencontrer les humains : pour le tourisme, la recherche, lorsque leur territoire se voit envahir par des établissements humains, ou quand eux-même se rendent dans les cultures.

 

Source : Science Daily

Articles similaires

suivi animal

Actualité / Tutoriels / Forums / Généalogie / Fiche d'identité