avr. 17

Darwin bousculé par des chercheurs

Mardi 17 avril 2018, 17:57 Julia
L'énigme des baleines enfin résolue

L'énigme des baleines enfin résolue

La théorie de l'évolution, les baleines semblaient s'en jouer jusqu'ici. Des chercheurs, aidés par les extraordinaires ressources de l'ingénierie génétique, ont prouvé que Darwin, éminent scientifique anglais, avait cependant une lacune dans l'une de ses théories : le principe selon lequel les baleines se "spécient" lorsqu'elles se retrouvent dans la même niche écologique. Or ce serait faux... 

Par l'analyse des génomes entiers de six espèces de baleines différentes, ils ont prouvé qu'en réalité elles partageaient toutes des points communs : les baleines grises sont aussi proches génétiquement des baleines à bosse que les rorquals communs, parfois même plus. Ce qui clôt un débat de très longue date ! Plus étonnant encore, ce phénomène serait également propre aux bactéries, qui s'adaptent facilement à de nouveaux écosystèmes et y créent des niches différentes.  Les scientifiques ont également conclu que "l'arbre des espèces", conçu par Darwin et toujours en construction de nos jours, il semble avoir des branches qui se croisent et se recroisent, et ont déduit que l'hybridation est une très bonne chose pour la pérennité des espèces.

Selon eux, nous aurions en réalité un "réseau arbre" avec plusieurs points de fusion, et non un seul arbre, et l'hybridation ne devrait jamais être négligée dans la recherche génétique. 

Source :  Science et vie 

 

Articles similaires