déc. 19

Cop 24 : Bilan peu convaincant

Mercredi 19 décembre 2018, 19:58 Laurent
Des négociations interminables et difficiles

Des négociations interminables et difficiles

Si l'on devait résumer cette conférence de l'ONU en quelques mots (qui vient de se clôturer ce vendredi 14 décembre) ce serait que cette COP 24 fût quand même une catastrophe pour l'avenir de notre planète. 

Les pays membres n'ont pas été à la hauteur des attentes avec très peu d'engagements et de motivations à vouloir changer les choses. Le pays hôte (La Pologne) n'a pas voulu "montrer l'exemple". Il s'est contenté de défendre corps et âme son industrie du charbon, qui est extrêmement polluante... 

Du côté des autres pays, ce n'est pas mieux : les États-Unis qui, depuis la présidence de Donald Trump ont mis à la poubelle l'accord de Paris que Barack Obama avait signé en 2015, persistent à défendre leurs énergies fossiles. Concernant la Turquie, celle-ci se catégorise comme un pays en cours de développement énergétique et estime que de l'argent doit lui être octroyé plutôt que d'en offrir. Quant au Brésil, il est ce que l'on appelle un pays "climato-sceptique". Il a donc retardé l’adoption de règles sur les quotas d’émissions carbone. De plus, comme indiqué dans un de nos articles (Cf. 2018 : Une année bouillante pour notre planète !), le pays ne sera pas l'hôte de la prochaine édition en 2019. La prochaine conférence sera donc orchestrée par le Chili. 

Cette prochaine conférence sera attendue au tournant avec plus d'objectifs concrets à la clef. 

Toutefois, les pays du nord ont fait la promesse de verser aux pays du sud 88 milliards d'euros d'ici 2020 pour les États en développement, pour pouvoir réduire leurs impacts écologiques et permettre une adaptation au réchauffement climatique. Ils ont aussi annoncé que les émissions de CO2 devraient être réduites de moitié d'ici 2030 par rapport à 2010 afin de rester sous le seuil de 1,5°C. 

Référence

Zecchinon, P., (17/12/2018). Bilan mitigé pour la COP24. Repéré sur Moustique.

Articles similaires