sept. 21

Contre le braconnage, ils brûlent des cornes de rhinocéros

Jeudi 21 septembre 2017, 19:13 Caroline
Dans un zoo Tchèque, les employés ont récupéré et brûlé des cornes de rhinocéros

Dans un zoo Tchèque, les employés ont récupéré et brûlé des cornes de rhinocéros

Après avoir tué les rhinocéros sauvages, les braconniers s’en prennent maintenant aux zoos. Les braconniers tuent les rhinocéros pour récupérer leur corne à laquelle on prête en Asie des vertus thérapeutiques et aphrodisiaques. Le prix de ces cornes peut monter jusqu’à 56 400€, une offre alléchante pour les braconniers.

Après l’attaque d'un braconnier qui a tué un rhinocéros dans le zoo de Thoiry, le zoo a scié les cornes de ses rhinocéros à titre de prévention, pour éviter de tenter les voleurs. Des cornes de rhinocéros déjà décédés ou accidentés, ainsi que celles sciées par les employés du zoo ont été brûlées pour protester contre le braconnage.

Comme Richard Leakey, paléontologue engagé dans la préservation de la vie sauvage au Kenya, dit en plaisantant (mais pas tant que ça) : « Il nous faut juste convaincre les gens au Vietnam, au Cambodge, au Laos et en Chine et leur dire : écoutez, si vous avez des problèmes sexuels, mâchez vos ongles, c'est le même produit ».

 

Source : Science et Avenir

Articles similaires