Retour au contenu
nov. 7

C'est prouvé : les poissons peuvent avoir des sentiments


  • Mardi 7 novembre 2017, 09:49
  • Alice
Des chercheurs ont identifié des signes biologiques de sensibilité associés à des sentiments chez les daurades

Des chercheurs ont identifié des signes biologiques de sensibilité associés à des sentiments chez les daurades

On a longtemps nié cette possibilité, mais les chercheurs commencent à trouver des preuves basées sur des études comportementales qui montrent que les animaux ont des sentiments. Jusqu'ici des découvertes avaient été faites chez les primates et d'autres mammifères (dont le chien). 

Les recherches viennent d'être étendues aux poissons. Le résultat, s'il se confirme, indiquerait que cette faculté serait apparue très tôt dans l'évolution chez des ancêtres communs aux poissons et aux mammifères, voici quelques 375 millions d'années... 

Pour pallier à la difficulté due au fait qu'on ne peut pas faire parler un poisson, les chercheurs se sont référés à des signaux biologiques qui ont précédemment révélés la présence d'émotions chez les animaux. Par exemple, les comportements de fuites, d'intéractions sociales avec leurs congénères ou les situations de stress.

Un entraînement de 12 jours consistait à habituer les poissons à associer un signal lumineux, à la distribution de nourriture pour le premier groupe, ou à l'enfermement dans un filet suivi d'une exposition dans l'air de 5 secondes (ce que les poissons détestent) pour le deuxième groupe.

Puis, ont suivi 3 jours de tests où les chercheurs soumettaient les poissons à ce signal qui pour les uns était associé à la nourriture et pour les autres au calvaire. Les résultats montrent que les poissons adaptent leurs réactions aux stimulis vécus. Ainsi, les poissons du premier groupe, récompensés par la nourriture après le signal lumineux, présentaient une augmentation des interactions sociales. Tandis que les poissons du deuxième groupe, produisaient plus d'hormones du stress (cortisol) et développaient un comportement de fuite lors du signal de leur stimuli aversif.

 

Source : Sciences et vie

 

 

Articles similaires

suivi animal

Actualité / Tutoriels / Forums / Généalogie / Fiche d'identité