sept. 5

Au Nicaragua, un programme essaie de sauver les tapirs de Baird

Mardi 5 septembre 2017, 10:02 Pierre
Au zoo de Ticuantepe au Nicaragua, un programme de reproduction essaie de sauver les tapirs de Baird

Au zoo de Ticuantepe au Nicaragua, un programme de reproduction essaie de sauver les tapirs de Baird

800, c’est le nombre de tapirs de Baird restants au Nicaragua. L’espèce est classée en voie d’extinction par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). Au zoo de Ticuantepe, Eduardo Sacasa dirige un programme de reproduction pour sauver les tapirs de Baird.

Ils sont au total 13 pensionnaires dans ce zoo proche du volcan Masaya. L’équipe se charge de les nourrir et de les surveiller au quotidien. L’objectif étant de permettre à ses animaux de se reproduire dans un environnement sécurisé avant d'être réintroduis dans leur milieu naturel. Il s’agit d’un processus très long car les tapirs possèdent une gestation de 14 mois et mettent au monde qu’un bébé à la fois. À ce jour, ce sont 3 femelles qui attendent des petits au zoo de Ticuantepe. D’autres tapirs devraient être prochainement libérés dans leur milieu naturel, si les conditions de sécurité sont suffisantes.

En Amérique centrale, le nombre total de tapirs de Baird serait estimé à 3 000. Ce chiffre pourrait diminuer de près de 80% dans les années prochaines si des mesures de conservation ne sont pas mises en place, alors que la population de ces animaux a déjà chuté de 50% au cours des trois dernières générations, indique l’UICN.

Ce sont près de 70% des zones forestières qui ont disparue au cours des 40 dernières années au Nicaragua. Chaque année, plus de 50 000 hectares de forêts disparaissent. Et le projet démesuré de canal du Nicaragua, qui parcourra le pays de part en part ne risque pas d’arranger la situation : ce chantier de 278 km de long va affecter au total 17 espèces en danger, dont le tapir.

Source : Sciences et Avenir

Articles similaires