avr. 19

Au Maroc, des chiens errants tués avant le passage de la FIFA ?

Jeudi 19 avril 2018, 15:47 Julie
Info ou intox ? Les autorités nient pourtant toute opération contre les chiens errants

Info ou intox ? Les autorités nient pourtant toute opération contre les chiens errants

Après la Russie et la coupe du monde 2018 (cf. : Des milliers de chiens et de chats éradiqués pour du football en Russie) , c'est le Maroc qui est accusé d'abattre des chiens errants pour rendre les rues plus "accueillantes".

Candidat à l'organisation de la coupe du monde 2026, le pays, qui doit accueillir la délégation de la FIFA mi-avril à Agadir, est accusé d'abattre les chiens errants. Depuis quelques jours, des témoins, habitants ou touristes assurent avoir vu des hommes armés traquer les animaux, tatoués ou non afin de "nettoyer les rues" avant l'évènement. Ils seraient mandatés par la Wilaya (division administrative locale).

Contactés par des médias marocains, les autorités locales ainsi que l'association le Coeur sur la patte, qui travaille avec l'État sur le sujet des chiens errants, nient toute opération de ce type dans le pays.

Pourtant beaucoup de personnes ont posté photos et vidéos d'abattage ou trace d'abattage de chiens sur les réseaux sociaux, confirmant qu'ils s'agissait, certes de chiens errants, mais aussi de chiens tatoués et stérilisés (taggués) suite à une grande campagne quelques années auparavant. La Wilaya a pourtant interdiction de tuer tout chien s'il est taggué (étiquette sur l'oreille).

Le Maroc n'en est pas à sa première campagne d'abattage de chiens errants, une pétition Stop aux massacres des chiens errants avait même été lancée sur le net il y a quelques mois. Elle a déjà été signée plus de 19 000 fois.

Alors, info ou intox ? Les associations de protection animale de la région mènent l'enquête.

Source : 20 minutes

 

Articles similaires