Retour au contenu
avr. 10

Au Cambodge, les tarentules font le plaisir des touristes


  • Mardi 10 avril 2018, 19:31
  • Julie
Grillées à l'huile, les tarentules sont victimes de leur succès

Grillées à l'huile, les tarentules sont victimes de leur succès

A Skun, au Cambodge, "la ville des araignées", les tarentules sont vendues sur les marchés vivantes ou déjà grillées, pour le plus grand plaisir des touristes intrigués par cette originalité culinaire. Malheureusement pour les vendeurs, ces araignées se font de plus en plus rares et ils peinent à en trouver autant qu'avant. Elles sont vendues près d'un euro pièce, soit dix fois plus cher qu'il y a quelques années.

La cause principale de cette pénurie est la déforestation, qui détruit leur habitat naturel, mais aussi les chasseurs qui approvisionnent ces fameux marchés populaires. La tarentule ne fait pas partie des espèces menacées, mais elle est malgré tout touchée par ce phénomène de déforestation, comme toute la faune du Cambodge, tel que le tigre, l'éléphant d'Asie ou le léopard.

Selon l'ONG Fauna et Flora Internationale (FFI), Le Cambodge est un des pays d'Asie du sud-est doté de la plus grande biodiversité mais la forêt a reculé de 20% depuis 1990. Sont mis en cause : la construction de routes, la coupe illégale de bois précieux exportés en Chine, l'absence de quotas de chasse ou en encore le développement des plantations d'arbres à caoutchouc.

Selon un biologiste de l'ONG Wildlife Alliance, "en Asie du sud-est, c'est la chasse non régulée dans les forêts plutôt que la destruction de l'habitat qui a le plus grave impact sur la biodiversité". 

Même si, pour le moment les vendeurs arrivent toujours à vendre des centaines de tarentules, vivantes ou cuites, grillées ou pour la médecine traditionnelle, les différents facteurs environnementaux et la chasse risquent de toucher directement ce commerce.

Source : Sciences et avenir

Articles similaires

suivi animal

Actualité / Tutoriels / Forums / Généalogie / Fiche d'identité