Retour au contenu
janv. 30

Armée : le cheval comme thérapie inédite


  • Mardi 30 janvier 2018, 18:45
  • Julia
la TAC contre le syndrome post-traumatique

la TAC contre le syndrome post-traumatique

L'idée est née de l'initiative d'une seule personne, un médecin, le docteur Céline Barthélémy, de l'hôpital des armées Legouest de Metz. Elle est assistée d'une infirmière militaire et elles sont également toutes les deux cavalières. Céline nous parle de sa relation au cheval comme d'une "source d'épanouissement et de reconstruction de soi", c'est ce qui l'a poussée à pratiquer la TAC (Thérapie avec le cheval) dans le but d'aider les militaires victimes de stress post-traumatique, avec le centre équestre militaire de Metz, où ont lieu les séances. 

Une session se déroule en groupe de 4 personnes au maximum et le cheval est utilisé comme un "médiateur" entre le patient et le soignant. Le temps pour travailler en individuel et celui en collectif sont alternés en douceur. La TAC mêle habilement l'observation de l'animal et les relations hiérarchiques, le pansage et les soins, le parcours à pied (guider l'animal à travers une série d'obstacles par exemple) et des exercices en tandem. Le lien se tisse entre le patient et le cheval, choisi en fonction de son caractère, calme ou parfois plus fougueux. En deuxième partie de séance, soignants et patients partagent leurs impressions sur ce qui vient de se passer. 

Expertise militaire 

Soigné pour un SPT (Syndrome Post-Traumatique), Alexandre suit la TAC depuis quelques semaines. Il explique qu'être entouré de soignants militaires n'est pas anodin et qu'ils ont une expertise de ces soins que d'autres soignants n'ont pas forcément. Il en est à sa 4ème séance avec le cheval et en ressent déjà les bienfaits, et pourtant avant cela il n'avait aucune connaissance du monde équin. Le cheval l'a pourtant encouragé à partager avec ses camarades et avec le personnel soignant son expérience douloureuse, les causes de sa blessure physique et de son traumatisme...

la TAC contre le syndrome post-traumatique

Dans le civil également, la TAC s’adresse à toutes personnes, enfants, adolescents ou adultes en demande de soin, dans les domaines de la pathologie physique ou mentale, présentant des difficultés psychiques ou en rupture sociale.

Articles similaires

suivi animal

Actualité / Tutoriels / Forums / Généalogie / Fiche d'identité