juil. 5

Après le lion Cecil, la triste histoire d'une girafe enflamme la toile

Jeudi 5 juillet 2018, 19:22 Julia
Une chasseuse américaine provoque un nouveau tollé

Une chasseuse américaine provoque un nouveau tollé

Cecil, un lion abattu en 2015 lors d'une partie de chasse au Zimbabwe, avait provoqué l'émoi et l'indignation sur le net après son meurtre. L'histoire se répète, cette fois avec une girafe noire. Une chasseuse vient de provoquer un véritable scandale sur la toile après avoir abattu l'animal et posé en photo avec son cadavre. Les faits, qui se sont déroulés en 2017, viennent d'être révélés et relayés par le New-York Times. Le journal se veut porte-parole de la protection animale, qui dénonce la cruauté et le laxisme des autorités sud-africaines concernant l'abattage d'animaux sauvages sur ses terres. 

La chasseuse décrit la girafe comme "vieille et agressive".

Piètre argument de défense pour la chasseuse mise en cause, dont l'identité a été révélée et qui décrit la girafe abattue comme "vieille et agressive" pour tenter de justifier la mort de celle-ci. Dans une partie de chasse pratiquée en toute légalité pourtant ! Et pire encore : John Hanks, ancien du WWF, ose préciser que de telles "expéditions" rapportent de l'argent lors de la vente des photos où les chasseurs posent avec les corps des animaux abattus, pour financer des programmes de conservation animale. Aberrant... 

En 2014, plus de 800 lions sur les 8000 élevés dans ces réserves africaines ont été abattus.

 

 

 

Référence

Lascar, O., (04/07/2018). Après Cecil le Lion, une girafe tuée par une chasseuse américaine enflamme le web. Repéré sur Sciences et Avenir.

Articles similaires