déc. 9

2018 : Une année bouillante pour notre planète !

Dimanche 9 décembre 2018, 08:38 Laurent
De nombreux records de chaleurs ont été franchis

De nombreux records de chaleurs ont été franchis

Quatrième année consécutive où le mercure a grimpé de manière impressionnante et où notre Terre a montré des signes de souffrance et de colère.

 2018 restera dans l'histoire, parmi les années les plus chaudes... Une fois de plus,  ce signal, nous rappelle à tous qu'il est urgent d'agir face au réchauffement climatique. Et, ce n'est pas les années qui vont aller en s'améliorant si nous restons les bras croisés. Un réchauffement climatique extrême est présent selon l'OMM (Organisation météorologique mondiale). 

Alors face à cet enjeu environnementale une question se pose : "Est-il encore possible d'agir face à la gravité de la situation ?" La réponse est oui, mais le temps est compté. Par ailleurs depuis ce lundi 3 Décembre se déroule la COP 24 en Pologne jusqu'au 14 décembre. L’occasion pour les Etats de mettre sur table les solutions, afin de lutter contre le changement climatique. 

Il est urgent de se bouger car comme l'indique le dernier rapport de L'OMM, la température moyenne de la surface du globe est supérieure de 1°C depuis les dix premiers mois de cette année par rapport à la période préindustrielle (1850–1900). Alors l'accord de Paris est-il obsolète ? Sachant que l'objectif fixé est le maintien de la température terrestre à +1,5°C... En tout cas c'est mal parti. C'est pourquoi, l'OMM souhaite que les Etats triplent leurs engagements d'ici 2030 pour espérer un revirement de situation plus positif. Mais ce n'est pas gagné puisque le nouveau président brésilien Jair Bolsonaro laisse prétendre qu'il sortirait peut-être de l'Accord de Paris comme l'a fait le président américain Donald Trump. De plus, le Brésil vient d'annoncer qu'il n'organisera pas la COP 25 en 2019. 

2018 c'est aussi un nombre record des intempéries métrologiques. Nous comptabilisons 70 cyclones tropicaux par rapport à une moyenne historique qui oscille autour des  53.  C'est aussi  des vagues caniculaires très élevées. Notre planète fatigue... 

  

 

 

 

 

 

Référence

Sacleux, A., (30/11/2018). 2018 a été l’une des années les plus chaudes de l’Histoire. Repéré sur National Géographic.

Articles similaires