avr. 18

18 mois de prison ferme après avoir maltraité un chiot

Mercredi 18 avril 2018, 16:36 Julie
Un père de famille jugé après avoir tué sa chienne devant sa famille

Un père de famille jugé après avoir tué sa chienne devant sa famille

A Albertville, vendredi dernier, c'est un enfant terrifié qui a appelé les gendarmes. Son père venait d'exécuter la petite chienne de la famille (3 mois) après être allé la récupérer chez le vétérinaire. Le chiot avait la patte cassée, ce qui ne plaisait apparemment pas au père de famille qui a décidé de la tuer à coups de hache, avant de la brûler, devant les regards choqués de l'un de ses fils et de sa femme.

L'homme jugé dangereux a été incarcéré dans la foulée, et l'audience de ce lundi a confirmé les craintes des gendarmes. En effet, l'homme terrorisait sa femme et ses 5 enfants depuis plusieurs années (punitions, humiliations).

Le procureur de la République, touché par cette tragique histoire a demandé une expertise médicale du père de famille et une peine de 18 mois de prison ferme pour maltraitance envers un animal domestique a été requise.

Ce procès, très attendu avait fait énormément réagir la toile, et une pétition avait même été lancée pour que justice soit rendue pour la petite chienne, atteignant plus de 7000 signatures.

Rappelons que la peine encourue pour acte de cruauté envers un animal peut aller jusqu'à 2 ans d'emprisonnement et 30000 euros d'amende.

Source : 20 minutes

Articles similaires